La Bataille de Phillipi : La plus grande de l'histoire Romaine

26 Juil 2018

En ce 24e jour d’octobre, les Romains célèbrent sans nul doute le 2059e anniversaire triomphal du second triumvirat sur les rebelles, Brutus et Cassius. N’en doutez pas !

On dit souvent que l’Histoire est écrite par les vainqueurs, on ne peut difficilement contester ce fait puisque les vaincus sont généralement plus trop en mesure d’écrire quoi que ce soit, mais trêve de bavardage. Aujourd’hui, la bataille de Philippes célèbre son 2059e anniversaire de victoire et la fin de la guerre mettant en avant les triumvirs face aux meurtriers de Jules César.

En effet, après l’assassinat de Jules César, le général romain que l’on ne présente plus (Ave, moi !), Auguste (Octave) qui réussit un coup d’État en règle le 19 août 43 avant J.C déclare les meurtriers de son père adoptif coupables de trahison et ennemis de Rome. S’en suit une guerre civile totale.

DEUX CAMPS, QUATRE PROTAGONISTES, UNE NATION

Du côté du pouvoir trônant à Rome, nous avons le Triumvirat constitué de Marcus Antonius, Caius Octavius et de Marcus Aemilius Lepidus ou Lépide. Face à eux, Brutus et Cassius soutenus par le roi de Thrace. Leurs forces : 48 légions pour les triumvirs, dont 8 seront envoyés en Thrace pour bloquer certains accès importants aux forces du sénat incluant deux défilés stratégiques. Ainsi Brutus et Cassius contourneront lesdits détroits. Sur les 40 légions restantes, « seulement » 20 d’entre elles seront à Phillipi contre 18 légions pour les forces républicaines de Brutus et Cassius.

En tout et pour tout, Brutus et Cassius disposèrent de 80 000 soldats et 20 000 cavaliers quand le triumvirat possédait 100 000 soldats et 13 000 cavaliers. Ces quelque 210 000 hommes représentent la plus grande bataille de l’antique histoire de Rome.

Les hostilités débutèrent au début du mois d’octobre en 42 avant J.C pour s’achever le 23 octobre de la même année. La première bataille est remportée par Brutus qui ne perdra « que » 8000 hommes contre 16 000 pour Antoine et Auguste. Cassius de ou il était, n’a su voir l’attaque menée par Brutus contre l’ennemi ainsi que sa victoire. Pensant le succès hors d’atteinte, il demanda à son esclave alors émancipé de lui ôter la vie. Sa mort a vaguement été dissimulée par Brutus qui tentait futilement de conserver le moral de ses troupes au plus haut.

La seconde bataille de Philippes est finalement engagée vers 15 heures le 23 octobre, trois semaines après la première. Brutus cède à ses officiers qui le pressent de lancer le combat suite à l’attaque d’Octave qui vient de perdre ses renforts lors d’un engagement naval en mer Ionienne. Peu de temps après, les forces républicaines plient sous le stratagème d’Antoine et laissent place à la déroute. Brutus tentera de reprendre du terrain en se réorganisant en arrière lignes, mais ses soldats l’abandonnent. Il se suicidera plutôt que d’être pris vivant.

AD VITAM ÆTERNAM

La victoire des triumvirs sur les républicains met un terme à la République romaine, mais pas à la guerre civile qui ne prendra réellement fin que dix ans après à la bataille d’Actium qui opposa Antoine à Octave. Le triumvirat partagea l’Empire romain en trois parties distinctes. Antoine, grand artisan de la victoire, obtient la Narbonnaise et surtout l’Orient qui reste sous la menace des Parthes. Octave conserve l’Occident. Lépide, qui n’a pas participé à la bataille de Philippes, doit se contenter de l’Afrique.

Comme chaque bataille de l’antiquité, il est très difficile de connaître avec exactitude les pertes de chaque camp.

La première bataille (et bien que cela ne soit que des estimations) : les républicains perdirent 8000 hommes (un peu plus d’une légion) contre 16 000 côtés du triumvirat (plus de deux légions). La seconde est encore plus vague, le nombre de pertes est estimé à « très lourdes » pour les rebelles et « lourdes » pour le pouvoir en place.

En effet, les ravages furent tels que les soldats pro-Brutus finirent par prendre la fuite.

Ainsi le triumvirat Veni Vidi Vici jusqu’au jour ou Octave devint l’illustre Auguste et premier empereur de Rome.

Dernière modification le samedi, 08 septembre 2018 09:28
Julien

Fondateur du site Geeks Lands et passionné de jeux vidéo PC ainsi que de littérature et d'histoire - Personnage de comics favori : Flash ;)