Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Reviews

Flash S4E1 : Épisode éclair !

Notre speedster favori est de retour ! 

Après avoir disparu dans la force véloce pour sauver Central City (et accessoirement la planète Terre) en fin de saison 3, Flash est de retour pour une quatrième saison.

L’histoire de cette quatrième saison se déroule six mois après les évènements qui ont conduits à la disparition du bolide rouge dans la speed force. Nous suivons dans un premier temps « l’équipe kid-flash » constitué de Joe et Wally WestCisco avec à leur tête Iris West … Après une brève introduction de l’équipe sur le terrain aux prises avec une méta-humaine, un samouraï apparaît à Central City.

Kid Flash intervient en la compagnie de Vibe et se retrouve immédiatement rembarré par la démonstration de force de Baron Katana (le samurai). Il réclame le retour de Flash d’ici 24 heures ou la ville et ses habitants seront détruits.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Il s’avère finalement que Cisco a concocté l’instrument technologique capable de rechercher une personne dans la force véloce et de le rapatrier (OK, un léger manque de précision pour le rapatriement, mais nous savons pardonner). À l’aide de Caitlin Snow qui se laisse convaincre par Cisco de revenir dans l’équipe, ils réussissent leur coup malgré l’interdiction émise par Iris.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Barry Allen est de retour en parfaite santé physique, mais comme on pouvait s’y attendre, son esprit est quelque peu dérangé. Il dessine des symboles sans queue ni tête et tient des propos tout aussi incohérents. Il ne reconnaît personne et devra être mis aux arrêts. 

Caitlin émet donc deux hypothèses. Soit ce qui fut six mois sur terre a été plusieurs centaines d’années dans son monde et Barry a sombré dans la démence, soit il est devenu schizophrène et son vocabulaire ne correspond pas à sa pensée. Aucun moyen donc d’obtenir l’assistance de Flash pour vaincre Baron Katana.

Iris va finalement se livrer à l’ennemi pour raisonner son preux chevalier. Et comme les effets spéciaux de ce premier épisode datent approximativement de la fin du haut moyen-âge, le code de la chevalerie reprend tout son sens, et le noble Barry supplié par le père de la demoiselle en détresse retrouve toute sa raison. Ainsi il récupère la princesse.

La CW n’hésite pas un instant à faire de Baron Katana un vulgaire robot-pantin utilisé par un autre vilain introduit maladroitement : The Thinker. Dommage pour l’arc narratif Attack Of The Samuroids …

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

The Flash S4E1 est dans la parfaite continuité des deux dernières saisons. Un scénario très pauvre, expéditif et desservi par une love-story ennuyeuse et répétitive. Iris qui prend de plus en plus d’importance est toujours le seul véritable centre d’intérêt de Flash, et comme pour ce qui a déjà été proposé à maintes reprises dans la série, l’unique enjeu est la détresse de la future Allen-West. Espérons mieux pour la suite, on ne fera guère pire.

Commenter

Laisser un commentaire

Publicité