Suivez-nous

Cinéma

Avengers : Le Tribunal Vivant était initialement au scénario d’Infinity War et Endgame

Un Titan à trois têtes en plus de Thanos, mais bien sûr.

Publié

le

Lecture 1 min.

À l’occasion d’un entretien avec le New York Times, Christopher Markus et Stephen McFeely, scénaristes des deux derniers Avengers, ont confié avoir initialement ajouté Le Tribunal Vivant à l’arc de Thanos.

Une histoire un peu folle, Le Tribunal Vivant est un personnage de l’univers Marvel apparu pour la première fois en 1966. Dans la MCU, il y est fait mention dans les Gardiens de la Galaxie ou encore Doctor Strange.

Il possède trois têtes, chacune représentant une valeur : l’équité, la nécessité et la vengeance.

Selon le duo de scénaristes, il aurait dû apparaître lors du combat contre Thanos dans Infinity War. En définitive il n’y est pas, mais fidèle à eux-mêmes, le personnage n’apparaît pas, mais pas pour les bonnes raisons.

« Il a trois têtes, ça demandait une architecture différente de notre univers, il est d’un autre niveau, ça aurait été too much de le balancer simplement comme ça »

Nous sommes ravis d’apprendre que trois têtes est un élément dissuasif, c’est vrai que jusqu’à présent, Le Tribunal Vivant était un personnage bien développé et connu de tous, dommage qu’il ait trois têtes.

On garde tout de même espoir de voir ce personnage travaillé comme il se doit dans un avenir proche. En effet, au cours de leur entretien, les scénaristes ont également parlé des séries Marvel à venir, il se pourrait alors, que le développement de ce personnage commence par ici. En attendant le départ de la phase IV du Marvel Cinematic Universe.

Publicité
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cinéma

Batman : Des fans réclament Kristen Stewart en Catwoman

Pitié, non.

Publié

le

par

Lecture 1 min.

Tandis que Variety annonçait il y a quelques jours l’acteur connu pour ses rôles dans les grandes franchises telles que Twilight et Harry Potter,  Robert Pattinson dans le rôle de Bruce Wayne, les fans réclament sa partenaire Vampire, Kristen Stewart.

La nouvelle du rôle du jeune Batman incarné par Robert Pattinson a fait grincer la toile à une vitesse effarante. Celle-ci, qui s’adonne facilement aux pétitions ces derniers temps, c’est alors empressé d’en lancer à la pelle. Jusqu’ici Warner Bros contemple les diverses réactions sans avoir confirmé ou infirmé le rapport émis par Variety.

Une seconde partie des fans, pour l’incarnation de Bruce Wayne au cinéma par Robert Pattinson, souhaite également voir l’actrice qui l’accompagnait amoureusement tout du long de la saga Twilight ; Kristen Stewart. « Je suis d’accord pour que Robert Pattinson soit le prochain Batman. Twilight était mauvais, mais lui non. Mais tant qu’on y est, donnez-nous Kristen Stewart dans le rôle de Catwoman » rapporte ainsi un fan sur son compte twitter.

On doute néanmoins (on le souhaite aussi outrageusement très fort) que la Warner prête un réel crédit à cette demande.

Continuer la lecture

Cinéma

ROCKET : JAMES GUNN EXPLIQUE QUE LE PERSONNAGE SERA PLUS EXPLOITÉ LORS DU PROCHAIN FILM

Publié

le

par

Lecture 6 mins.

Les Gardiens de la Galaxie Vol.3 pourrait se concentrer davantage sur le personnage

Désormais de retour pour enfin terminer la saga des Gardiens de la Galaxie, James Gunn commence à s’étendre sur le dernier opus du film – et même au-delà – et notamment pour un personnage qui lui tient à coeur : Rocket.

Cet article pourrait contenir d’éventuels spoilers des Gardiens de la Galaxie Vol.3 : passez votre chemin si vous désirez conserver des passages de scénarios intacts, bien que rien ne soit encore confirmé.

ROCKET, UN PERSONNAGE COMPLEXE

Toujours à l’occasion d’un –très long- interview avec Deadline, James Gunn a commencé à s’étendre sur un personnage qui lui tient à cœur, et s’avance sur les éventuelles possibilités que ce dernier offre à la fin des Gardiens de la Galaxie Vol.3

« Quand tu m’as demandé ce qui était le plus triste pour moi quand j’ai cru qu’il avait disparu – et n’importe qui chez Marvel peut te le dire – c’est cette relation très étrange et attachée à Rocket. Rocket, c’est moi, vraiment, même si ça semble narcissique. Groot est comme mon chien. J’aime Groot d’une toute autre façon. Je m’identifie à Rocket et je ressens de la compassion pour lui, mais je me sens aussi comme si son histoire n’était pas encore terminée. »

Gunn poursuit: Il a un arc qui a commencé dans le premier film, a continué dans le deuxième et passe par Infinity War et Endgame, et puis j’étais réglé pour vraiment terminer cet arc dans Gardiens 3. C’était une grande perte pour moi – je n’ai pas pu terminer l’histoire – bien que j’aie été réconforté par le fait qu’ils prévoyaient toujours d’utiliser mon scénario. Heureusement, j’ai été réengagé, et je vais enfin pouvoir envisager de nombreuses fins pour Rocket. »

Gunn s’étend ainsi sur une partie du scénario du prochain volet des Gardiens de la Galaxie 3 : il est clair qu’une partie du film sera concentrée sur le personnage – à l’image des Gardiens de la Galaxie 2, qui était clairement centré sur Peter-. Une suite sur Rocket pourrait-elle faire son apparition suite au 3e volet ? Peu probable. On n’oublie néanmoins pas qu’une série sur Rocket & Groot avait été teasée pour Disney+, sans pour autant donner davantage de nouvelles jusqu’à maintenant.

Rocket a été un personnage très intéressant à voir évoluer : dans le premier volet, ce dernier se montrait renfermé sur lui-même, sûr de lui et agressif envers le moindre signe de compassion ou d’amitié.

La fin du premier film et le second ont démontré une toute autre facette du personnage, dévoilant un côté attachant mais peu prononcé explicitement, et une attitude un peu plus mesurée. Enfin, Infinity War et Endgame ponctue cette évolution en présentant Rocket sous sa vraie personnalité : plus de masque agressif, mais un personnage désormais sincère qui apprécie détendre l’ambiance dans les mauvaises circonstances pour tenter de rassurer lui et son entourage et qui n’a plus peur de dévoiler sincèrement ce qu’il pense et éprouve.

À QUOI S’ATTENDRE POUR LE 3e VOLET ?

James Gunn l’avait laissé sous-entendre l’année passée : Les Gardiens de la Galaxie 3 pourrait bien marquer la fin de l’équipe et mener à sa dissolution : un ultime combat pour sauver la galaxie, dans lequel chacun pourrait à l’issue trouver sa véritable place au sein du cosmos.

Avec l’interview de James Gunn, de nombreuses idées semblent se profiler à l’horizon pour Rocket : comment cela finirait-il pour lui ? Continuera-t-il ses activités douteuses avec Groot comme auparavant ?

De nombreuses spéculations se dessinent peu à peu sur la toile au sujet des personnages qui pourraient apparaître dans le prochain film : bien qu’Adam Warlock semble s’affirmer comme une certitude, d’autres personnages commencent également faire sérieusement parler d’eux, et ces derniers ont un lien direct avec Rocket.

-Lylla : Une loutre génétiquement modifiée, tout comme Rocket. Connu sous le matricule 89 P-14, Lylla n’est encore jamais parue dans le Marvel Cinematic Universe, mais existe bel et bien dans les comics, dans lesquels elle entretient une relation privilégiée avec lui. Plus récemment, cette histoire peu connue du public était apparue sous forme d’un épisode flash-back du jeu narratif Guardians of the Galaxy : The Telltale series– épisode 2. Un épisode qui revenait sur l’origine de Rocket et de Lylla, sans pour autant expliciter le sujet.

Ainsi, on peut bel et bien imaginer une fin dans laquelle Rocket se retire de l’équipe pour rejoindre sa dulcinée.

Le Maître de l’Evolution : un humain génie de la génétique qui serait bel et bien à l’origine de la création de Rocket et d’autres animaux et espèces génétiquement modifiées.

Dans les comics, Rocket est issu de la planète Demi-Monde : une planète forestière et désolée sur laquelle se trouve un laboratoire secret, où a lieu de nombreuses expériences biologiques et génétiques. Située dans le Quadran de Keystone, Rocket avait été initialement créé pour surveiller les Sinoques, des humanoïdes fous placés en quarantaine  sur la colonie de Demi-Monde. C’est lors d’une révolte que Rocket aida les Sinoques à trouver un remède contre leur mal et à s’enfuir. Au terme de cette révolte, Rocket s’enfuit à son tour et parcourut  galaxie à la recherche de sa destinée.

Rocket pourrait ainsi venir à croiser à nouveau son créateur, ou être amené à se venger pour ce qu’il est devenu – un physique de raton-laveur, qui, rappelons-le, a du mal à accepter- .

Beaucoup de possibilités, de scénarios et de fins possibles pour ce personnage tout comme pour l’équipe entière. Mais comment faire apparaître tous ces personnages au sein du même film, les relier, et même faire en sorte d’en tirer un profit utile pour le scénario ? Cela s’avère difficile à expliciter.

Quoi qu’il en soit, Gunn annonce un film « grandiose » pour un dernier volet qu’il annonce déjà comme le meilleur des trois films : un avis que Chris Pratt a d’ailleurs confirmé, ayant déjà lu le scénario.

Il ne reste qu’à attendre d’autres interviews de Gunn à ce sujet, et à scruter le casting des Gardiens de la Galaxie 3 pour tenter de déceler le moindre indice.

Continuer la lecture

Cinéma

GOG VOL. 3 : JAMES GUNN REVIENT POUR LA PREMIÈRE FOIS SUR SON RENVOI/ RÉENGAGEMENT

Publié

le

par

Lecture 3 mins.

Le passage le plus intense de son existence

Tout le monde connait désormais l’histoire mouvementée de Gunn, renvoyé par The Walt Disney Company en Juillet dernier pour des Tweets à l’humour douteux datant de 2010. Désormais réengagé pour mener à bien la fin de la saga des Gardiens de la Galaxie, le réalisateur revient pour la première fois sur cette partie sombre de son histoire depuis son retour chez MARVEL STUDIOS.

« LA PARTIE LA PLUS INTENSE DE MON EXISTENCE »

Alors que le réalisateur venait à peine d’être renvoyé, DC avait sauté sur l’occasion et proposait à ce dernier de prendre les rênes de The Suicide Squad. Au vue de la complexité de la situation à l’époque, et pensant qu’il ne reverrait jamais les studios MARVEL, Gunn n’avait vraisemblablement pas le choix s’il ne voulait pas mettre un terme à sa carrière.

Interviewé par Deadline, James revient sur cette partie de sa vie qui l’aura marquée à jamais.

« Disney avait totalement le droit de me renvoyer. Ce n’était pas une question de liberté de parole ou autre. J’ai simplement dit quelque chose qui ne fallait pas, mais à l’époque, j’étais turbulent et maladroit. Je n’ai jamais remis leur choix en question (…)

Le jour où j’ai appris la nouvelle a été sûrement le plus intense et difficile de toute ma vie : tout s’est passé incroyablement vite, tout semblait s’effondrer. J’avais l’impression que ma carrière était terminée. »

Soutenu par des milliers de fans, sa famille ainsi que les acteurs avec lesquels il avait travaillé, James souligne également l’importance du soutien qu’il avait dès lors reçu :

« Et puis vint cette vague de soutien inégalable. De ma copine, de mon producteur et mes agents, Chris Pratt qui m’avait appelé tout paniqué, Zoe Saldana et Karen Gillan en pleurs au téléphone, Stallone avec qui j’avais discuté en FaceTime… sans oublier les fans, qui n’ont pas arrêté d’y croire et qui m’ont soutenu jusqu’au bout.

La quantité d’amour et de soutien reçu durant cette période était absolument dingue. (…) »

Gunn revient ensuite sur le fameux entretien avec Alan Horn – PDG de Disney auteur de son renvoi – durant lequel il apprit qu’il était réengagé.

« Vous réalisez qu’à Hollywood, tout le monde est égorgé. On ne sent rend pas compte, mais ce renvoi avait suscité de nombreuses tensions en interne pendant des semaines. Lorsque j’ai passé ce nouvel entretien, je ne m’y attendais pas. J’avais les larmes aux yeux dans son bureau. Je me revoyais déjà bosser sur Les Gardiens de la Galaxie 3, une manière de remercier les fans qui n’avaient rien lâché. Et puis je devais aller dire à Kevin Feige que j’avais été engagé pour faire The Suicide Squad, et ça me rendait très nerveux. »

Le tournage du dernier volet des Gardiens de la Galaxie devrait commencer dès la finalisation de The Suicide Squad. Certaines sources s’accordent sur un début de tournage dès 2020, mais au vue de l’avancée du projet actuel de James Gunn, le tournage du film devrait plutôt débuter vers 2021.

Continuer la lecture

En ce moment