Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Librairie

AnoHana : Un manga de référence pour les amateurs du genre

AnoHana, un manga de référence pour tout amateur du genre.

Avez-vous déjà pleuré en lisant ? Cherchez, c’est certainement déjà arrivé à certains.

Au moins une fois : à la lecture de l’inénarrable ouvrage d’Amélie Nothomb, Métaphysiques des Tubes. Une lecture qui parvient sans mal à tirer des larmes… des larmes de rire. Mais celles dont il est question aujourd’hui sont bien différentes : la tristesse, la vraie tristesse, de celles qu’on ne ressent pas avant de commencer à lire, de celles créées uniquement par la force du trait et du propos…

L’objet du délit

AnoHana est un anime, à l’origine. Derrière ce nom légèrement réducteur se cache un titre un peu plus étoffé : Ano hi mita hana no namae o bokutachi wa mada shiranai. Un très joli titre, non ? Bon, pour ceux qui n’auraient pas suivi (bon, OK, pour tout le monde…), cela signifie littéralement « Nous ne connaissons toujours pas le nom de la fleur que nous avons vu ce jour-là » (merci Wikipédia ).

Cet anime très touchant et d’excellentes factures était sorti il y a quelques années déjà, mais dernièrement, les 3 tomes du manga ont enfin été édités en version française.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Thème

Il s’agit d’une tranche de vie, ni plus, ni moins. Pas de grand méchant, pas de monde à sauver, pas de destin hors du commun, pas d’ambition démesurée… Juste un petit groupe. D’anciens amis d’enfance. Séparés par la vie et le destin, mais qui se retrouvent une fois grandis, selon la trame scénaristique chère à Stephen King (notamment dans « ça », « Stand By Me » ou encore « Dreamcatcher »), pour faire enfin le deuil d’une partie de leur enfance. Histoire d’entrer enfin pleinement dans l’âge adulte. AnoHana ne s’encombre même pas de métaphore : ici, le deuil est réel, puisqu’un des membres du groupe, la petite Menma, réapparaît sous forme de fantôme à Jintan, ancien « leader » des Super Combattants de la Paix (i.e. le petit groupe de copains décrit plus haut).

Elle a un dernier souhait à réaliser afin de trouver la paix, mais elle ne se souvient plus lequel. Voilà une quête toute trouvée pour les ex-« Super Combattants ». Graphisme le trait est léger, mais poétique. Izumi Mitsu est une dessinatrice talentueuse qui en est à ses débuts, mais ils sont vraiment prometteurs ! L’utilisation des trames est judicieuse, mais sans surcharge, et les couvertures, à l’aquarelle, sont tout simplement magnifiques !

Chaque personnage a une véritable identité graphique, avec un style global plus proche d’un chara design de HunterXHunter que de Candy Candy… Équilibre texte/dessin cela reste un point crucial pour tout bon manga : trouver le juste équilibre entre la quantité de texte et les images muettes. Ici, on est à la distance parfaite entre Blame et Death Note. Le rythme de lecture suit naturellement l’écoulement du temps, sans stress, et on se laisse emmener, sans précipitation pour découvrir la double-page suivante. On profite du voyage.

Personnages et histoire

Pas de long discours ni sur les personnages ni sur l’histoire : à bas les spoilers ! Le noyau dur, ce sont les six membres du groupe des Super Combattants de la Paix, autour desquels ne viennent se greffer que de très spartiates apparitions de personnages secondaires. La série a le mérite d’être suffisamment courte (l’anime comptait treize épisodes, le manga trois tomes) pour ne pas se perdre dans le remplissage gratuit de cases inutiles.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Si on suit les deux premiers volumes avec une légèreté très agréable et très poétique, le troisième tome monte en intensité, pour atteindre, dans ses dernières pages, un climax poignant, qui devrait physiquement vous tirer des larmes.

Au global… Émouvant, positif, pas niais pour autant et doté de qualités esthétiques indéniables, AnoHana est l’une des toutes meilleures séries courtes qui aient été éditées ces dix dernières années. Un mélange de joie et de tristesse, de profondeur et de légèreté, sur un sujet qui peut tous nous toucher. Une oeuvre courte, mais qui n’aurait été que moins bonne si elle avait été plus longue, ce manga est un bonbon parfumé, qui laisse un goût unique, longtemps après l’avoir terminé…

Un Commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Exclus

Films / Séries TV

Joe Manganiello reprendrait son rôle de Slade Wilson / Deathstroke dans Snyder Cut actuellement en cours de reshoots

Cinéma

Le monument de la science-fiction, Battlestar Galactica, voit Simon Kinberg rejoindre le vaisseau.

Films / Séries TV

Jared Leto fait son grand retour dans la peau du vilain emblématique du Chevalier Noir pour le compte de Zack Snyder.

Analyses

Quel genre de parent nommerait leur enfant Thanos? Et quelle est la signification du prénom du Titan Fou ?

Cinéma

Plus d'espoir pour les fans de la première heure.

Films / Séries TV

Le tueur en série préféré de tous est de retour : Dexter est de retour sur Showtime, avec la star originale Michael C. Hall.

Publicité

Plus d'Articles

Cinéma

Plus d'espoir pour les fans de la première heure.

Films / Séries TV

Et si les événements d’Avengers : Endgame et le destin d’Iron Man avaient déjà été calculés depuis Avengers : L’ère d’Ultron ? Une scène...

Films / Séries TV

Le tueur en série préféré de tous est de retour : Dexter est de retour sur Showtime, avec la star originale Michael C. Hall.

Analyses

Deux ans après les événements de son film solo dans Docteur Strange de Scott Derrickson (2016), le sorcier est devenu beaucoup plus puissant dans...

Publicité